Explore Explore

Focus Focus

GAINSBOROUGH remporte un 1er Groupe 2, le Prix Pierre Gamare

Né, elevé et présenté aux ventes de yearlings par le Haras de Marancourt animé par Jeoffrey LERNER, GAINSBOROUGH créé une petite surprise en devançant les meilleurs de la génération pour s'imposer dans le semi-classique Prix Pierre Gamare (Gr.2).

Monté avec beaucoup d'à propos par le crack jockey Yoan Lebourgeois, l'élève de Romain DERIEUX, retenu à Cagnes pour les coupes, laisse faire GALA TEJY et GANSTER DU WALLON dans la montée, pour accélérer progressivement et les  attaquer au début de la dernière ligne pour prendre l'ascendant sur eux.

 

Issu d'une demi-soeur du champion monté VANISHING POINT, et de BIRD PARKER GAINSBOROUGH fait honneur à ses origines et restera comme le produit gagnant de groupe en France de BIRD PARKER.

ARLINGTON DREAM réalise le triplé dans le Camille Lepecq (Gr.2)

Pas revu à Vincennes depuis sa victoire le 11 mai dans le Prix Guillaume de Bellaigue (Gr.3), ARLINGTON DREAM créée un nouvel exploit en remportant pour la 3e fois le Prix Camille Lepecq (Gr.2). Acheté yearling par Philippe ALLAIRE et Frédéric SAUQUE, le fils de Ready Cash bat une nouvelle fois ses meilleurs ennemis, Boss du Meleuc et Clegs des Champs. Elevé et présenté aux ventes de yearlings par le Haras d'Elbe, ARLINGTON DREAM devrait être revu le 22 septembre à Vincennes dans le Prix Georges Dreux afin de préparer un nouveau meeting d'hiver dans lequel il fera une nouvelle fois figure d'épouvantail dans les belles courses monté réservées aux hongres.

EUGENITO DU NOYER ne rate pas le Critérium des 5 ans (Gr.1))

EUGENITO DU NOYER (Saxo de Vandel) n'a pas raté son objectif en s'imposant dans le Critérium des 5 ans (Gr.1). Préparé avec soin par Jean-Michel BAUDOUIN et paré des couleurs du célèbre OURASI, EUGENITO DU NOYER se décale à l'entrée de la ligne droite et résiste jusqu'au bout au favori ENINO DU POMMEREUX. Elevé par Mme & M. Michel DUBIEF qui remportent un 3e critérium après ceux de CHARLY DU NOYER, EUGENITO avait été déniche par l'Ecurie OSTHEIMER (Thierry LOGRE) lors des ventes de yearlings. Il aurait l'occasion de se mettre en évidence à nouveau lors des joutes préparatoires au Prix d'Amérique auquel ses propriétaires peuvent d'ores et déjà rêver.

FRISBEE D'AM remporte son Groupe 3

FRISBEE D'AM (The Best Madrik) remporte un premier groupe 3, le Prix Joseph Aveline. Devancé lors de sa dernière course, le Prix Jules Thibault (Gr.2), par les 2 meilleurs éléments de la génération, Face Time Bourbon et Falcao de Laurma, passés eux aussi par les ventes de yearlings deauvillaises, il confirme ainsi qu'il fait bien partie des meilleurs 4 ans. Déniché yearling par Richard WESTERINK, FRISBEE D'AM accélère progressivement pour devancer facilement la bonne Freyja du Pont. Il devrait être maintenant revu dans les éliminatoires du Grand Prix de l'UET qui auront lieu à Vincennes le 24/09 prochain.

GUNILLA D'ATOUT remporte le Prix Uranie (Gr.2)

Nouvelle venue dans les semi-classiques, GUNILLA D'ATOUT (Ready Cash) réalise un coup de maître en s'imposant dès sa première sortie à ce niveau dans le Prix Uranie (Gr.2). Achetée yearling par la SCEA des BISSONS, animée par Jean COTTIN, la protégée de Sébastien GUARATO gravit les échelons un à un pour se hisser dans le top des pouliches des 3 ans. Elevée par Philippe BARBE (Elevage des Atout), la soeur d'ERIDAN pourrait être revue mi-septembre ou début octobre à Vincennes dans les Prix de Taverny ou Kurse.

FACE TIME BOURBON & FRISBEE D'AM sur le toit de l'Europe

Tous 2 passés par les ventes de yearlings, FACE TIME BOURBON devance FRISBEE D'AM dans le Grand Prix de l'UET, Groupe 1 couru en Finlande cette année. 

Grandissime favori, le fils de Ready Cash n'a pas fait de détail et s'offre même le recorg général de cette course, en portant plusieurs accélérations foudrayantes dans le parcours.

Seul FRISBEE D'AM, déniché yearling par Richard WESTERINK, a pu le suivre, s'inclinant avec les honneurs face au meilleur 4 ans français.

Avec FALCAO DE LAURMA, la génération des ''F'' passée sur le ring deauvillais s'annonce plus que prometteuse pour le meeting d'hiver qui s'annonce.