Explore Explore

Focus Focus

EUGENITO DU NOYER ne rate pas le Critérium des 5 ans (Gr.1))

EUGENITO DU NOYER (Saxo de Vandel) n'a pas raté son objectif en s'imposant dans le Critérium des 5 ans (Gr.1). Préparé avec soin par Jean-Michel BAUDOUIN et paré des couleurs du célèbre OURASI, EUGENITO DU NOYER se décale à l'entrée de la ligne droite et résiste jusqu'au bout au favori ENINO DU POMMEREUX. Elevé par Mme & M. Michel DUBIEF qui remportent un 3e critérium après ceux de CHARLY DU NOYER, EUGENITO avait été déniche par l'Ecurie OSTHEIMER (Thierry LOGRE) lors des ventes de yearlings. Il aurait l'occasion de se mettre en évidence à nouveau lors des joutes préparatoires au Prix d'Amérique auquel ses propriétaires peuvent d'ores et déjà rêver.

FACE TIME BOURBON & FRISBEE D'AM sur le toit de l'Europe

Tous 2 passés par les ventes de yearlings, FACE TIME BOURBON devance FRISBEE D'AM dans le Grand Prix de l'UET, Groupe 1 couru en Finlande cette année. 

Grandissime favori, le fils de Ready Cash n'a pas fait de détail et s'offre même le recorg général de cette course, en portant plusieurs accélérations foudrayantes dans le parcours.

Seul FRISBEE D'AM, déniché yearling par Richard WESTERINK, a pu le suivre, s'inclinant avec les honneurs face au meilleur 4 ans français.

Avec FALCAO DE LAURMA, la génération des ''F'' passée sur le ring deauvillais s'annonce plus que prometteuse pour le meeting d'hiver qui s'annonce.

HELGAFELL, 1er leader chez les 2 ans

1re épreuve de groupe pour la nouvelle génération des 2 ans, le Prix Louis Cauchois (Gr.3) a vu HELGAFELL (Charly du Noyer) remporter cette course révélatrice de nombreux talents.

Seulement battu (de très peu) lors de sa dernière sortie par son compagnon de boxe HEART OF GOLD, le protégé de Philippe ALLAIRE a pris sa revanche, s'imposant surement dans le très bon chrono de 15''5 sur 2200m. 

Elevé en Bretagne par MM. Martial TURBIAUX & Denis HAMON et issu de la première génération de CHARLY DU NOYER, HELGAFELL devrait être revu dans les groupes 2 réservés à sa génération jusqu'à l'un de ses principaux objectifs, la yearling cup, qui aura lieu en avril prochain.

GAINSBOROUGH confirme dans le Prix Louis Tillaye (Gr.2)

Né et elevé au Haras de Marancourt par Jeoffrey LERNER, GAINSBOROUGH (Bird Parker) remporte un second succès au niveau semi-classique, le Prix Louis Tillaye (Gr.2). 

Débarassé de ses 2 principales rivales, GRACE DE FAEL au départ puis GUERILLA DE SIMM dans la ligne d'arrivée, le protégé de Romain DERIEUX confirme qu'il fait bien partie des leaders de sa génération au monté.

Déniché yearling par Richard Westerink qui l'avait acheté pour le compte de Jan Stins (son actuel propriétaire), GAINSBOROUGH pourrait être revu à ce niveau dans le Prix Raoul Ballière le 07 décembre avant de postuler dans le classique Prix de Vincennes (Gr.1) le 22 décembre.

GUNILLA D'ATOUT remet les pendules à l'heure dans le Prix Reine du Corta (Gr.2))

Grand espoir de l'entraînement de Sébastien GUARATO pour ce meeting d'hiver, GUNILLA D'ATOUT (Ready Cash) s'était montrée décevante lors de sa réapparition dans le Prix Timocharis (Gr.3). Elle remet les pendules à l'heure en remprtant le Prix Reine du Corta (Gr.2).

Achetée yearling par le courtier Thomas BERNEREAU pour le compte de Jean COTTIN, (toujours aussi actif), la propre soeur du classique ERIDAN reprend le leadership des pouliches de 3 ans, même si elle a du s'employer pour finir afin de contenir la vive attaque de Girls Talk.

Elevée par la SCEA du Beaumanoir (Philippe BARBE), l'élève de Sébastien GUARATO est engagée dans la dernière préparatoire au Critérium des 3 ans (Gr.1), le Prix Annick Dreux (23.11), avant de s'attaquer aux mâles dans l'épreuve reine de la génération qui aura lieu le 15 décembre à Vincennes.